L'envol de la musique classique dans le romantisme_9

Journal L'Aquilon
L'Aquilon
Après ses succès à Milan, Niccolo Paganini entame une série de concerts dans sa route vers Rome. Il s’arrête à Gênes et à Parme. Bien qu’il continue ses compositions pour la guitare, le violon et les quatuors à cordes, c’est en 1817 qu’il présente son premier concerto pour violon et orchestre : Conc…